Antoine_Sauteron_1266

Maintenance de base de données One Automation avec les utilitaires

Discussion created by Antoine_Sauteron_1266 on Jul 21, 2016
Latest reply on Sep 14, 2017 by Sébastien_AUGEREAU_9533
Comme vous l'avez certainement remarqué, la performance de votre Automation Engine est étroitement lié à celui de la base de données. Ladite performance ne peut être optimale que si la base est maintenue de manière régulière avec les utilitaires DB Archive, DB Reorg et DB Unload.

A/ Principe

1 - Données réorganisées

La base de données stocke beaucoup d'informations relatives aux traitements et aux versions d'objets. Voici la liste des tables réorganisées au cours d'une maintenance:
  • MELD :contient les messages (ceux-là mêmes visibles depuis la fenêtre "messages" de l'interface utilisateur)
  • RH et RT :ces tables contiennent les données relatives aux rapports d'exécution
  • AH : table contenant les données des statistiques d'exécution
  • OH : contienttous les objetsde votre Automation Engine : utilisateurs, jobs, clients, queues, ...et leurs différentes versions. (visibles depuis l'onglet documentation).
  • XAO :conserve l'historique des modifications sur les objets. La liste des aspects surveillés est disponibleici.
2 - Utilitaires Automic
  • DB Archiveva effectuer une copie de sauvegarde des données, qui pourront ensuite être lues avec l'Archive Browser. Les entrées sont flaggées comme archivées.
  • DB Reorg va "flagger" les entrées à supprimer.
  • DB Unloadva supprimer les entrées flaggées.

B/ Fonctionnement

1 - Paramétrage de la période de rétention

  • Avec les utilitaires en mode graphique: vous pouvez utiliser l'interface graphique de DB Archive, et DB Reorg pour ajuster les périodes et les versions d'objets à conserver. Petit exemple des paramètres ajustables via DB Reorg:
ocomeep1zvn5.png
jkoqj8vjj8me.jpg

2 - Workflow de maintenance

L'idéal est d'utiliser un workflow qui va lancer les utilitaires tour à tour. Un example de workflow de maintenance (compatible V10 et V11) est attaché à ce post. Vous pouvez librement l'importer et l'utiliser dans votre environnement.

Contenu:
  • VARA.SQLI.CLIENT.LIST: liste tous les clients existant dans votre environnement.
  • JOBP.FOREACH.ARCHIVE.REORG: va lancer DB Archive et DB reorg de manière récursive (pour chaque client retourné par la variable SQLI).
  • JOBP.MAINTENANCElance l'archivage et le réorganisation, puis l'unload.
  • JOBS.WIN.ARCHIVE
  • JOBS.WIN.REORG
  • JOBS.WIN.UNLOAD

C/ FAQ

Q : Quelle période de rétention appliquer ?
R : Tout dépend du volume de vos traitements, plus spécifiquement du nombre de rapports générés par les jobs et stockés dans la base. 30 jours est une bonne période "standard", mais si vous lancez des exécutions récurrentes de manière rapprochée (comme un EVNT.FILE toutes les minutes par exemple), ça peut être moins.

Q : Toutes les étapes sont-elles nécessaires ? Y a-t-il possibilité d'écourter la maintenance ?
R : Seuls Reorg et Unload sont nécessaires pour supprimer des entrées de la base. DB Archive effectue une copie de sauvegarde des données mais ne supprime rien.

Q : A quelle fréquence effectuer la maintenance?
R : Plus vous l'effectuerez souvent et moins elle dure longtemps. Encore une fois c'est du cas par cas, mais une fois par semaine est généralement suffisante.

Q : Quel impact a la maintenance sur la performance de la base ? Faut-il prévoir une période d'indisponibilité du système?
R : Ce processus est en effet consommateur de ressources, notamment lors de l'Unload qui effectue des DELETE sur la base. Sans parler de downtime, il peut y avoir une nette dégradation des performances au cours de la maintenance, à plus forte raison si elle n'est pas effectuée de manière régulière.

Q : Quels sont les risques si on ne maintient pas une base de données AE ?
R : Une baisse progressive des performances, qui peut aller jusqu'à une indisponibilité totale de votre Automation Engine.

Q : En dehors de cette maintenance côté One Automation, y a-t-il une autre maintenance à effectuer du côté du SGBD ?
R : Une reconstruction des index, et un shrink de la base peuvent également être effectués de manière périodique. Ces opérations sont du ressort du DBA.

Attachments

Outcomes