Pascal_Osthus-bugat_1753

Démarrage à froid, quand et où le faire ?

Discussion created by Pascal_Osthus-bugat_1753 on Jan 30, 2017

Qu’est-ce que le démarrage à froid ?

  • Le Démarrage à froid efface toutes les entrées des tables MQ (Messages Queue Table), elles sont utilisées par les processus serveur (CPs et WPs).

 

Quand effectuer un démarrage à froid ?

  • Normalement après une montée de version des binaires et de la base One Automation.
  • Dans certaines conditions, des anciens messages non effacés des tables MQ peuvent empêcher un redémarrage de l’instance ou bien carrément geler l’application en cours d’exécution. La raison la plus répandue pour ce genre de problème, c’est un arrêt brutal de l’application.

 

Le démarrage à froid a-t-il un impact sur le traitement de tâches ?

  • Toutes les tâches qui lancent un script et qui sont en statut « generating » ou « post-processing » ou autre auront le statut « inconsistant » après un démarrage à froid.
  • Toutes les données statistiques « ouvertes » c’est-à-dire sans horodatage de fin seront vérifiés et si elles ne sont plus affichées dans la fenêtre d’activités ces dernières recevront un horodatage de fin.

Comment effectuer un démarrage à froid ?

Dans cepostsont décrites trois modes démarrage à froid.

Attention, sous certaines conditions, il faut purger manuellement la table MQSERV, car cette dernières n’est pas tronquée par un démarrage à froid.

 

Quelques informations supplémentaires :

 

  • Suppression de messages des Message Queues, ce qui empêche le traitement ultérieur des tâches et workflows actifs.
  • Les tâches dans un état « inconsistant » doivent être purgé manuellement.
  • Les Agents doivent se reconnecter à l’instance.
  • Lestime-depencenciesseront recalculées.

 

Pour résumer, le démarrage à froid requiert souvent un intervention manuelle de la part des équipes de supervision à cause des traitements qui restées dans l’état « inconsistant ».

 

Un démarrage à froid ne devrait être exécuté que dans des cas très rares et uniquement  avec l’accord du support Automic.

Le démarrage à froid peut s’avérer utile lorsqu’un composant qui boucle indéfiniment commence à remplir les tables MQ plus vite que les Work Process du moteur ne peuvent les supprimer. Pour cela une analyse détaillée des Message Queues est nécessaire avant de lancer un démarrage à froid pour rétablir le bon fonctionnement de One Automation.

Dans le case ou le ZDU (Zero Downtime Upgrade)n’est pas employée, un démarrage à froid est nécessaire après une mise à jour des données initiales (montée de versions mineures ou majeures, application d’un service pack ou d’un Hotfix).





Outcomes